Skip to content
Homepage Background
Township of Chapleau

Council Reports: Looking To The Future

Posted on Wednesday November 29, 2017
Peace Park

This summer Mr. Louis Dube retired as prime mover of Peace Park. For those unfamiliar with Louis - he is the person, led by a vision and a love of flowers, who spent hours and years transforming an unattractive stretch of riverside grassland into a vibrant, colour-filled area much admired by tourists and locals alike. The park is a restful oasis frequented by young families, seniors, walkers, photographers, picnickers, wedding parties, and former Chapleauites home for a visit.

Over the years Louis expanded his efforts to develop over forty flower beds which he tended faithfully from mid-spring to late autumn. A few people helped but Mr. Dube did the bulk of the work. The result is a legacy to the town - Louis Dube Peace Park.

His retirement leaves us with a dilemma. Do we continue the legacy and how?

Some might suggest the municipality assume the responsibility. Unfortunately we have neither the budget nor the manpower to sustain such an undertaking. Presently the town cuts the grass and finances the cost of fertilizer and soil each spring. In summer 2017 we donated $5,000.00 to Maison Boreal to hire a student worker for the season to help Mr. Dube. To assume further responsibility is not in the budget.  Discussions on the topic reveal a concern for the continuance of the park as a town attraction and also some public interest in helping to maintain the park in the future. A common conclusion is that we can no longer rely on a single individual to do the major of work. It's time to explore a group approach. The group should consist of people with differing commitments: those interested in flower cultivation and horticulture; those with much time to volunteer; those with little time but keen interest to volunteer; schools and students; and, service clubs. It must become a community effort.

It is essential that we plan now for the next planting season and that we start now.

We invite all those interested in contributing in some way to attend a meeting to share ideas and opinions.

TOPIC:  Continuing Louis Dube Peace Park
DATE:  December 6, 2017
TIME: 7:00 PM
LOCATION: Township Council Chambers

 

Le rapport du conseil – Un regard sur l’avenir

Cet été M. Louis Dubé a pris sa retraite comme concepteur et jardinier-en-chef du Parc de la Paix. Pour ceux et celles qui ne le connaissent pas, M. Dubé est ce monsieur qui, poussé par une vision et un amour des fleurs, a consacré d’innombrables heures de son temps à transformer un terrain vague et négligé au bord de la rivière en magnifique jardin resplendissant admiré autant par les touristes que la population locale.

Le parc n’est pas seulement un jardin – c’est en effet un oasis de paix fréquenté par jeunes familles, aîné-e-s, randonneurs pédestres, photographes, pique-niqueurs, groupes de mariage et anciens résidents en visite.

Au cours des années M. Dubé a su agrandir l’espace en y ajoutant progressivement des nouvelles platebandes. Aujourd’hui on en dénombre une quarantaine que M. Dubé a su fidèlement entretenir du printemps à l’automne de chaque année. Quelques gens lui ont prêté main forte, mais la majeure partie du travail était assumé par lui.

Ce qui en résulte fait partie du patrimoine de Chapleau – le Parc de la Paix Louis Dubé.

Or la retraite de Louis Dubé nous présente avec un dilemme : allons-nous continuer ce qu’il a institué, et si oui, comment?

Il y en a certains qui proposeraient que la municipalité s’en charge. Malheureusement, nous n’avons ni le budget ni les ressources humaines pour assumer une telle responsabilité. À présent, la municipalité assure la tonte du gazon et le coût d’engrais et de terreau au printemps. Au cours de l’été 2017, nous avons fait un don de $5,000 à Maison Boréal pour l’embauche d’une étudiante pour la saison qui fournissait de l’aide à M. Dubé dans ses tâches. Que la municipalité s’engage davantage n’est pas possible selon les prévisions budgétaires.

En discutant de la question il y a indéniablement un intérêt pour que le jardin du parc soit maintenu et que le public y soit impliqué d’une façon ou d’une autre. On s’entend tous pour conclure qu’on ne peut plus se fier sur une seule personne pour assumer la majorité des tâches. Il faut donc songer à une participation collective. L’équipe en question devrait être composée de gens ayant divers champs d’intérêt : ceux qui s’intéressent à la culture des fleurs; ceux qui ont beaucoup de temps libre à donner; ceux qui ont peu de temps libre mais qui veulent s’impliquer; les écoles; et les organismes à but non lucratif.  Il faut qu’il s’agisse bien d’un effort communautaire.

Il faut donc formuler un plan pour être prêts pour la nouvelle saison de jardinage.

Cela dit, nous invitons tous ceux et celles qui seraient intéressés à participer d’une manière ou d’une autre, à une rencontre remue-méninges où vos idées et suggestions seraient abordées.

SUJET : Le maintien du Parc de la Paix Louis Dubé
DATE : le 6 décembre 2017
HEURE : 19h
ENDROIT : salle de rencontre du conseil municipal

Our Local Weather